DALY (C. D.)


DALY (C. D.)
DALY (C. D.)

DALY CÉSAR DENIS (1811-1894)

Associé à maintes sociétés savantes, honoré par de nombreux gouvernements et Académies, l’architecte César Daly, promis après sa mort à une gloire éternelle par les historiographes, devait être, en fait, rapidement oublié. Ses nombreux ouvrages, ses centaines d’articles, le rôle qu’il joua dans la fondation des sociétés départementales d’architectes, la théorie de l’architecture novatrice qu’il tenta de faire partager à ses contemporains en multipliant les conférences et les publications ne lui assurèrent pas l’immortalité. Et tandis que Viollet-le-Duc devait à ses écrits sa gloire la plus sûre, ceux de Daly tombaient dans l’oubli ou inspiraient quelques-uns de ses confrères (l’Américain H. van Brunt, par exemple) qui se souciaient peu de citer leurs sources. Il faudra attendre les années quatre-vingt pour que l’on redécouvre la personnalité de cet homme dont l’œuvre écrite, diffusée sur les cinq continents, influença profondément la théorie (F. L. Wright reprendra son concept d’«architecture organique») et la pratique de l’architecture dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Né en 1811 d’un père anglais (John Daley, prisonnier de guerre à Verdun) et d’une mère française (Camille de Calonne, issue d’une grande famille de l’Artois sous l’Ancien Régime), César Daly vit, à Londres, une enfance malheureuse. En 1831 il est à Paris et entre à l’Atelier de Félix Duban mais refuse de s’inscrire à l’École des Beaux-Arts. En 1836 il découvre les théories de Fourier. En tant que membre de l’École sociétaire, il prépare des plans pour le phalanstère de Condé-sur-Vesgres et suit son ami Victor Considérant au Texas dans la communauté de la Réunion (1855). Rapidement déçu, il revient en France en 1857 et se rallie à l’Empire. Grand voyageur (il visite les États-Unis, parcourt l’Amérique latine, le bassin méditerranéen, fait de longs séjours en Angleterre et en Allemagne), Daly construit peu mais écrit beaucoup. En tant qu’architecte son activité se limite à la restauration de la cathédrale d’Albi et à la construction des deux pavillons d’entrée de sa maison de Wissous. «Édificateur de monuments écrits» (A. de Calonne), Daly publie de nombreux ouvrages d’architecture: Motifs historiques d’architecture et de sculpture d’ornement (1863-1869), Architecture privée au XIXe siècle (trois séries, 1868-1876), Architecture funéraire contemporaine (1871), Motifs divers de serrurerie (1881-1882) et, en collaboration avec Davioud, Les Théâtres de la place du Châtelet (1865). Son Dictionnaire universel de l’architecture , interrompu par sa mort, ne sera pas édité.

Mais Daly apparaît surtout comme le créateur de la presse architecturale moderne. S’il lance en 1875 La Semaine des constructeurs , son œuvre majeure reste la Revue générale de l’architecture et des travaux publics (45 vol., 1840-1890). En publiant cette revue, dont le succès sera international (les premiers numéros sont édités par Hetzel), Daly apporte quelque chose de nouveau dans la presse architecturale française. Un grand format, un texte organisé en rubriques fixes, abondamment illustré et de nombreuses gravures hors texte sur acier font de cette publication un instrument pratique et rigoureux.

Le propos lui aussi est nouveau. L’œuvre architecturale est envisagée au sein d’une réflexion sur l’adéquation au programme, et lorsque Daly convoque les plus grands historiens, techniciens ou hommes de science de son siècle, c’est toujours en vue «d’un effet utile, qui est le progrès pratique et réel de l’art de bâtir» (1840).

S’adressant à l’ingénieur comme à l’architecte, Daly entend compléter la formation professionnelle de ces divers corps de métier en leur offrant, par l’intermédiaire de la Revue générale de l’architecture , l’enseignement pluridisciplinaire qui leur manque. Il fait alors appel à de nombreux spécialistes tels que le peintre Jollivet, l’ornemaniste Clerget, les archéologues Mariette et Phocion Roques, le sculpteur Bartholdi, le facteur d’orgues Cavaillé-Coll ou l’écrivain Prosper Mérimée. Ils viennent renforcer une équipe composée des plus grands architectes et ingénieurs de son temps: H. Labrouste, C. Garnier, J. I. Hittorff, Davioud, Questel, Viollet-le-Duc, Michel-Chevalier, C. Polonceau, Denfert-Rochereau... Au total, 216 collaborateurs qui, avec Daly, écrivent 1 800 articles.

Ouverte à l’architecture monumentale comme aux réalisations mineures (2 490 planches dont 1 798 d’architecture contemporaine), la Revue générale de l’architecture fait, en outre, largement appel à la province pour enrichir ce corpus d’œuvres exemplaires qu’elle offre à ses lecteurs.

Mais le périodique ne va pas se limiter à fabriquer l’actualité architecturale qu’il diffusera aux quatre coins du monde. Instance de consécration et de reconnaissance créant la réputation d’un grand nombre d’architectes de second ordre, la Revue générale de l’architecture élargira ses ambitions en proposant une esthétique et une conception de l’histoire de l’art tout à fait originales développées dans un texte théorique majeur: De l’architecture de l’avenir; à propos de la Renaissance française (R.G.A. , vol. XXVII, 1869). Dans cette étude, Daly remet en question l’esthétique idéaliste et normative du néo-classicisme: tous les styles du passé ont été légitimes et à propos dans leur temps, et l’architecte «moderne» se doit de moissonner dans le champ immense de toutes les formes connues. Daly conçoit le style comme l’association harmonieuse et symbolique d’un système constructif et d’une conception du Beau conduisant, tous deux, à l’adoption d’une même forme géométrique. Il croit alors pouvoir nommer la courbe savante que privilégiera l’architecture future: l’ellipse . Mais la science et le savoir de l’ingénieur ne peuvent réaliser «esthétiquement» cette forme nouvelle. L’artiste seul sera capable de faire la synthèse entre l’art et la science, synthèse que la Revue générale de l’architecture choisira comme objectif pendant un demi-siècle.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Daly — ist der Familienname folgender Personen: Brendan Daly (* 1940), irischer Politiker Cahal Kardinal Daly (1917–2009), Erzbischof von Armagh Candice Daly (1963–2004), US amerikanische Schauspielerin Chuck Daly (1930–2009), US amerikanischer… …   Deutsch Wikipedia

  • DALY — ist eine Abkürzung aus dem Englischen mit der Bedeutung disability adjusted life years oder auch disease adjusted life years (lost). Sie wird im Bereich der Medizin, Soziologie und Ökonomie verwendet. Das DALY Konzept wurde erstmals 1993 im… …   Deutsch Wikipedia

  • DALY — Годы жизни, скорректированные по нетрудоспособности (DALY, сокр. от «Disability adjusted life year»)  показатель, оценивающий суммарное «бремя болезни». DALY был впервые разработан Всемирной организацией здравоохранения, и в настоящее время… …   Википедия

  • Daly' s B&B — (Наван,Ирландия) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: Mooretown R153 , Наван …   Каталог отелей

  • Daly —   [ deɪlɪ],    1) Cahal Brendan, irischer katholischer Theologe, * Loughguile (Nordirland, Distrikt Antrim) 1. 10. 1917; wurde 1941 zum Priester, 1967 zum Bischof geweiht; war 1946 67 akademischer Lehrer (seit 1963 Professor) in Belfast, 1967 82… …   Universal-Lexikon

  • Daly — Daly, großer Fluß im Nordterritorium (Südaustralien), entspringt als Katharine auf dem Tafelland der Carpentariahalbinsel, nimmt nach Aufnahme des Flora River den Namen D. an, erhält eine nordwestliche Richtung und ergießt sich in die Ansonbai… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Daly — m English: variant spelling of DALEY (SEE Daley) …   First names dictionary

  • Daly — [dā′lē] (John) Augustin [ô gus′tin] 1838 99; U.S. playwright & theatrical manager …   English World dictionary

  • Daly — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Daly est un nom de famille notamment porté par : John Daly  Geo Daly (1923 1999), musicien de jazz français …   Wikipédia en Français

  • Daly — For people with the surname Daly, see Daly (surname). Daly or DALY may refer to: Daly (lunar crater) Daly City, California Daly College, India Daly detector, atype of mass spectrometry detector Daly languages, group of Australian aborigine… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.